Please wait...

26/Jan/2020

Entré dans sa troisième année, le projet NanoCardio continue son développement de nanoplateformes bimodales et spécifiques visant à détecter de manière précoce les plaques athéroscléreuses, celles-ci étant responsables de la majorité des maladies cardiovasculaires touchant particulièrement la zone transfrontalière franco-belge.


26/Jan/2020

C’est un petit clic pour vous… mais un grand pas en avant pour NanoCardio. Dans le courant du mois de septembre 2019, le projet Interreg France Wallonie Flandre rassemblant les universités de Gand, Mons et Reims a atteint le cap symbolique de 500 likes sur le réseau social Facebook.


26/Jan/2020

Le projet NanoCardio vient maintenant de terminer sa deuxième année. Commencé en janvier 2017, ce projet transfrontalier entre la France, la Wallonie et la Flandre a pour but de développer de nouvelles sondes bimodales et spécifique permettant la détection des plaques d’athérosclérose qui sont, pour rappel, les plaques étant à l’origine de la majorité des maladies cardiovasculaires.


Interreg-02-1200x664.jpg
26/Jan/2020

Depuis le lancement officiel de NanoCardio, projet visant à détecter les plaques athéroscléreuses par IRM et imagerie optique, nous ne cessons de répéter que notre dessein, en plus de fédérer les universités de Gand (UGENT), Mons (UMONS) et Reims (URCA), est directement lié à Interreg. Mais au fait, qu’est-ce qu’Interreg ?


Contact

Avenue Maistriaux 15
7000 Mons

+32 65 37 35 25

sophie.laurent@umons.ac.be

Visiteurs

Copyright NanoCardio