Please wait...

Un 4e semestre dynamique pour NanoCardio

2 avril 2019 by mario.cordisco0

Le projet NanoCardio vient maintenant de terminer sa deuxième année. Commencé en janvier 2017, ce projet transfrontalier entre la France, la Wallonie et la Flandre a pour but de développer de nouvelles sondes bimodales et spécifique permettant la détection des plaques d’athérosclérose qui sont, pour rappel, les plaques étant à l’origine de la majorité des maladies cardiovasculaires.

En rassemblant les trois partenaires de la zone Interreg France Wallonie Flandre (FWVL), que sont les universités de Gand, Mons et Reims, ce projet vise à associer des savoir-faire complémentaires en matière de synthèse de sondes pour l’imagerie médicale (pour l’UMONS et l’URCA) ainsi qu’en matière d’évaluation de la toxicité de ces sondes (pour l’UGENT) afin de démontrer l’efficacité et le potentiel de ces sondes dans le domaine biomédical.

Ce quatrième semestre a permis le développement des nanoplateformes actives en imagerie par résonance magnétique (IRM) par un travail conjoint entre les opérateurs montois et rémois du projet. De plus, des tests préliminaires effectués par le service de cardiologie du CHU Ambroise Paré et le CMMI ont permis de mettre en évidence l’efficacité de ces sondes en IRM ainsi que la spécificité des systèmes de reconnaissance de la plaque athéroscléreuse.

Enfin, l’évaluation de toxicité menée par l’Université de Gand a permis de mettre en évidence le caractère relativement inoffensif des nano-objets développés pour le projet NanoCardio. En ce qui concerne la communication, les acteurs du projet NanoCardio se sont montrés très actifs concernant auprès de la communauté scientifique, en prenant part à divers congrès, au niveau national et international.

Le projet NanoCardio a également vu sa communauté s’agrandir sur les réseaux sociaux suite à de multiples actions réalisées sur ceux-ci. Enfin, soulignons que le site web www.nanocardio.eu, sur lequel vous êtes en train de consulter cet article, a officiellement été lancé lors du mois de décembre 2018. Avec, en prime, une belle médiatisation auprès de la presse nationale et internationale, tant généraliste que spécialisée.

Contact

Avenue Maistriaux 15
7000 Mons

+32 65 37 35 25

sophie.laurent@umons.ac.be

Visiteurs

Copyright NanoCardio